Ivan Fedele : Magic

 

Une pièce rarement jouée de ce compositeur italien pourtant très apprécié en France, que nous défendons régulièrement depuis quelques années. Une écriture étonnante, basée sur des parallélismes d’intervalles purs, confère à cette pièce son côté réellement «magique».

A rarely played piece by this Italian composer otherwise very well estimated in France, which we have been defending regularly for a few years.

A surprising writing technique, based on parallel pure intervals, which make the piece sound really «magical».

Bowling Green 2010

Magic (1985) pour 4 saxophones   8’    ed. Suvini Zerboni


Commande du Rascher quartet : créé à Schloss-Breinz (D) le 7/9/86


Cette brillante et virtuose composition, influencée par le jazz, présente une forme tripartite. Dans la partie centrale, les matériaux incandescents du début de l’œuvre se refroidissent en se cristallisant en couches d’accords évocateurs avant de s’enflammer dérechef dans le rush final.


Claudio Prioetti © 1996 Les Cahiers de l’IRCAM n°9