Zimmerlin - Grammont

 

Où en est la musique suisse en 2007 ? La sélection Grammont que voici rassemble pour la première fois quelques-unes des principales créations de l'année et met cette documentation à disposition d'autres ensembles et organisateurs. Cette sélection a été dictée par le caractère et la disponibilité des oeuvres. Subjective, elle entend présenter la diversité de la production actuelle tout en favorisant la typicité. Elle offre en même temps un panorama des festivals, des séries de concerts et des interprètes principaux de Suisse. Le premier CD est consacré aux oeuvres pour orchestre de chambre et formations d'une certaine taille, le second à la musique de chambre.


Nous avons effectué la création de «Cueillis pas la mémoire des voûtes» d’Alfred Zimmerlin le 3 novembre 2007 à la Hochschule der Künste Zürich (et enregsitré pour la radio DRS le lendemain dans la même salle). C’est cette version qui est reprise dans cette anthologie de compositeurs Suisses publiée chez Grammont.

Alfred Zimmerlin a étudié la composition (Hans Wüthrich-Mathez, Hans Ulrich Lehmann), la musicologie (Kurt von Fischer) et l’ethnomusicologie (Wolfgang Laade). Il collabore depuis 1980 à l’Atelier de Musique Improvisée de Zürich, et travaille dans le monde entier comme improvisateur (au violoncelle), et compositeur. Son catalogue compte des pièces pour le piano, de la musique de chambre avec et sans électronique live, de la musique vocale, des œuvre pour orchestre, du théâtre musical. Il a effectué de nombreux enregistrements, entre autres avec le trio KARL ein KARL, le Tony Oxley Celebration orchestra, Christoph Gallio, Robert Dick, The Great Musaurian Songbook.

Dans ses œuvres, Zimmerlin aime travailler avec des couches de musique différentes et avec le contraste d’idiomes et de systèmes opposés. Il y intègre aussi souvent le monde réel ou les sonorités d’époques révolues, et s’inspire volontiers d’autres arts.

Cueillis pas la mémoire des voûtes


Ce concerto pour quatuor de saxophones et orchestre à cordes  a été composé pour le quatuor de saxophones XASAX et la Camerata Zürich à l’occasion du cinquantenaire de l’orchestre et à la mémoire de son chef fondateur, Räto Tschupp, qui a promu durablement les compositeurs et interprètes suisses pendant des décennies, ainsi que pour le titulaire actuel, Marc Kissoczy.


«Comment décrire en paroles un morceau de musique qui ne raconte pas d’histoire, mais qui transcrit simplement des pensées musicales ? Le poète Jean Tardieu a publié en 1954 un poème en prose (La Musique) où il décrit avec ses ressources poétiques une musique nouvelle qu’il a entendue en lui-même : «De toutes parts cueillis par la mémoire des voûtes, vers moi montaient la confusion que j’aime et je crains, le roulement de la diversité, la rumeur des ressources infinies.» Cueillis pas la mémoire des voûtes pourrait être une pièce dans laquelle des souvenirs comme filtrés par le temps remontent des voûtes de notre histoire culturelle. Ce pourrait aussi être une méditation sur la transformation profonde de notre rapport à l’histoire. Mais avant tout, c’est simplement de la musique jaillie de la pure pensée musicale et rattachée à notre temps».                  Alfred Zimmerlin

CD 1:

Martin Jaggi (*1978): "Trieb" für Kammerorchester     10’43’’; Basler Kammerorchester, Direction : David Stern

Bettina Skrzypczak (*1962): "Initial" für Kammerorchester 14’14’’ ; Orchestre de Chambre de Lausanne, Direction : Marco Angius

Alfred Zimmerlin (*1955): "Cuellis par la mémoire des voûtes" für Saxophonquartett und Streichorchester 19’45’’ ; XASAX Saxophonquartett, Camerata Zürich, Direction : Marc Kissóczy

Eric Gaudibert (*1936): "A ... in Wonderland" für Viola und Ensemble ; Anna Spina, Viola, Nouvel Ensemble Contemporain, Direction : Pierre-Alain Monot.

CD 2 :

Rico Gubler (*1972): "RIT" für Violine, Horn und Klavier ; Patricia Kopanchinskaja, violon, Olivier Darbellay, cor, Konstantin Lifschitz, piano,

Ulrich Gasser (*1950): "Zeit/Züge II" für Blockflöte, Cembalo und Viola da gamba ; Trio « aspecte » (Matthias Weilenmann, flûte à bec, Martin Derungs, clavecin, Brian Franklin, viole de gambe.

William Blank (*1957): "Dans l'instant" für Violoncello, Klarinette, und Klavier ; Ensemble Contrechamps (Daniel Haefliger, violoncelle, René Meyer, clarinette, Bahar Dordüncü, piano).

Xavier Dayer (*1972): "D'un amour lancé" für Violine und Viola ; Isabelle Magnenat, violon, Hans Egidi, alto.

Mischa Käser (*1959) : Drei Sätze für Streichquartett ; Swiss Chamber Soloists : Patricia Kopanchinskaja, Daniel Kobljansky,Violons, Jürg Dähler, alto, Daniel Haefliger, Violoncelle.

Klaus Huber (*1924): "Vida y muerte non son mundos contrarios" für Countertenor und Violoncello ; Kai Wessel, Contre-Ténor, Daniel Haefliger, Violoncelle.

Interprètes

Patricia Kopanchinskaja, Violine, Olivier Darbellay, Horn, Konstantin Lifschitz, Klavier, Trio ", aspecte", Ensemble Contrechamps, Isabelle Magnenat, Violine, Hans Egidi, Viola, Swiss Chamber Soloists, Kai Wessel, Counter-Tenor, Daniel Haefliger, Violoncello

Numéro de commande  CTS-M 115

Code EAN    7613205379197